Le député Jean-Bernard Émond entame la nouvelle session parlementaire avec optimisme

SOREL-TRACY, le 31 janvier 2020 – La nouvelle année a débuté en force pour le député Jean-Bernard Émond, qui a annoncé une aide financière de 1,3 M$ pour la municipalité de Saint-Louis et des subventions totalisant plus de 250 000 $ pour L’Orienthèque. Le député de Richelieu a également accueilli sa collègue et ministre des Aînés et des Proches aidants, Mme Marguerite Blais, qui est allée à la rencontre des aînés, des proches aidants, des organismes et des employés du secteur de la santé dans la région. Après ce mois de janvier chargé, le député de Richelieu aborde avec optimisme la session parlementaire qui s’amorce à l’Assemblée nationale.


SANTÉ ET ÉDUCATION : DES PRIORITÉS LOCALES
Le dossier de la santé demeurera au sommet des priorités pour le député de Richelieu pour en 2020. « Notre région, à l’instar de plusieurs autres au Québec, fait face à d’importants défis en santé, dont la pénurie de main d’oeuvre. Je travaille donc en étroite collaboration avec le CISSS de la Montérégie-Est et le Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration, afin de faciliter et accélérer le recrutement de médecins spécialistes à l’étranger », indique le député de Richelieu. « D’autre part, j’ai planifié une rencontre, prochainement, avec la ministre de la Santé et des Services sociaux, Mme Danielle McCann, ainsi que les différents acteurs locaux, pour discuter des enjeux que nous vivons en santé, dans la région. La ministre est à l’écoute de nos préoccupations ».


En éducation, le député provincial a pris acte du dernier rapport de la Commission scolaire de Sorel-Tracy et de ses conclusions préoccupantes quant à la vétusté des écoles de la région. « Ce n’est pas un secret pour personne: les écoles du Québec ont grandement manqué d’amour au cours des dernières années. C’est pourquoi notre gouvernement a lancé, à l’automne dernier, un grand rattrapage. Dans notre région, ce sont 15 M $ qui ont été alloués à la rénovation de nos écoles », rappelle Jean-Bernard Émond. « J’aborde 2020 avec la même détermination qui nous a permis d’aller chercher ces sommes, ainsi que les 8,5 M $ pour l’agrandissement du pavillon Notre-Dame de l’École intégrée d’Yamaska et les 1,3 M $ supplémentaires pour notre cégep. L’éducation est la clé de notre avenir et je continuerai à travailler sans relâche pour que nous puissions offrir à nos enfants des milieux d’apprentissage stimulants et adaptés à leurs besoins ».


Le député Jean-Bernard Émond s’assurera également de faire le pont entre la Ville de Sorel-Tracy et le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur en ce qui a trait au projet de complexe sportif, qui sera soumis prochainement via le programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives. Le député de Richelieu suivra également de près le projet d’implantation d’un terrain synthétique extérieur, qui sera déposé par la Ville de Sorel-Tracy ultérieurement, dans le cadre d’un autre programme.


« Ce sont deux projets structurants que les citoyens ont à coeur et pour lesquels j’ai assuré mon entière collaboration. Il faut dire que les demandes seront très nombreuses à travers le Québec et que l’enveloppe, bien qu’elle soit garnie, a ses limites, mais je m’assurerai que les demandes de la Ville de Sorel-Tracy soient conformes et qu’elles répondent à tous les
critères du ministère ».


UNE SESSION PARLEMENTAIRE QUI S’ANNONCE TOUT AUSSI PRODUCTIVE
Pour le gouvernement du Québec, la session parlementaire s’annonce chargée : « En santé, la ministre Danielle McCann a dans ses cartons plusieurs projets de loi qui permettront à la population d’avoir un meilleur accès au réseau, dont la modification du mode de rémunération des médecins, qui les incitera à prendre davantage de patients et à déléguer plus d’actes aux autres professionnels du réseau de la santé », mentionne le député de Richelieu. « La ministre prévoit également mettre en place des mesures qui favoriseront la prise en charge des patients orphelins », énonce le député de Richelieu.


En éducation, à titre d’adjoint parlementaire du ministre, Jean-Bernard Émond sera appelé à jouer un rôle important dans la refonte du cours d’Éthique et Culture religieuse, dont les consultations s’amorceront prochainement. De plus, la conclusion de l’étude du projet de loi 40, qui prévoit la fin du mandat des commissions scolaires, sera également un moment marquant de cette session parlementaire : « Avec ce projet de loi, nous inversons la pyramide décisionnelle pour rapprocher la prise de décision de ceux et celles qui connaissent nos enfants par leur nom. C’est un changement que la population demande depuis longtemps et nous avons bien l’intention de livrer la marchandise », assure le député.


Finalement, le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. Benoit Charette, a annoncé, la semaine dernière, l’élargissement du système de consigne à toutes les bouteilles et canettes, incluant les bouteilles d’eau, de vin et de spiritueux, une mesure applaudie par les partis d’opposition. Le ministre déposera également au cours des prochains mois son plan de lutte aux changements climatiques. « Nous avons entendu les préoccupations des Québécois et des Québécoises en ce qui a trait à l’environnement et, aujourd’hui, nous agissons. Le Québec a devant lui une incroyable opportunité; celle de s’enrichir en devenant la véritable batterie verte du nord-est du continent. Avec l’élargissement du système de consigne et le plan environnemental du ministre Benoit Charette, nous sommes sur la bonne voie », conclut Jean-Bernard Émond.

1 réponse
  1. Nicole Guevremont
    Nicole Guevremont dit :

    Bravo M. Emond pour votre implication. Quel beau programme de rentrée centré sur les préoccupations des citoyens. Bravo à la CAQ et merci à vous M. Émond. Nous sommes chanceux de vous avoir comme représentant.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *