Le député Jean-Bernard Émond dresse un bilan positif de la dernière session parlementaire

SOREL-TRACY, le 17 décembre 2019 – En ce début du temps des Fêtes, le député de Richelieu, Jean-Bernard Émond, dresse le bilan de la dernière session parlementaire.


DES GAINS POUR LES CITOYENS DE RICHELIEU


Parmi les gains que la région a pu obtenir des mesures annoncées par le gouvernement, Jean-Bernard Émond se réjouit particulièrement des 15 M $ accordés pour la rénovation des écoles de la région. Le député de Richelieu est également fier que ses efforts aient porté fruit pour plusieurs organismes de la région, dont la Maison L’Ancrage Pierre-De Saurel, le Regroupement littéraire jeunesse de Saint-Ours, le comité Action logement Pierre-De Saurel, ainsi que le Regroupement pour la Santé des Aînés Pierre-De Saurel, qui ont obtenu des sommes additionnelles considérables pour accomplir leur mission.

L’initiative CONNEXION Entrepreneurs du Centre local de développement de Pierre-De Saurel a également obtenu une aide financière de 25 000 $, afin de valoriser la relève entrepreneuriale de la région.


Finalement, lors de sa visite dans la circonscription de Richelieu, en octobre dernier, le ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration, M. Simon Jolin-Barrette, a annoncé la création d’un nouveau point de services et d’une nouvelle ressource pour accompagner les nouveaux arrivants, afin de favoriser leur intégration à la communauté et au marché du travail.


REMETTRE DE L’ARGENT DANS LE PORTEFEUILLE DES QUÉBÉCOIS


Par ailleurs, le gouvernement caquiste, lors de sa dernière mise à jour économique, s’est assuré de remettre de l’argent dans les poches des Québécois, notamment par la baisse des taxes scolaires et des tarifs de garderie, ainsi que par la bonification des allocations familiales. Ces mesures permettront de redonner, en moyenne, près de 1 000 $ de plus aux contribuables.


Le gouvernement caquiste a également tenu ses promesses, en priorisant la rénovation et la construction d’écoles et en déposant le projet de loi 40, Loi modifiant principalement la Loi sur l’instruction publique relativement à l’organisation et à la gouvernance scolaires, qui vise à abolir les élections scolaires, à octroyer davantage de pouvoir aux équipes-écoles et à miser sur l’amélioration des services aux élèves. En santé, le gouvernement du Québec est parvenu, en renégociant l’entente avec les médecins spécialistes, à récupérer, à terme, plus de 500 millions de dollars par année.


Finalement, la session parlementaire s’est conclue de façon positive pour la Coalition Avenir Québec, qui compte désormais une députée de plus dans ses rangs, à la suite de l’élection partielle dans Jean-Talon : « Je suis très heureux de l’arrivée de ma collègue Joëlle Boutin dans notre caucus. La circonscription de Jean-Talon était, jusqu’à tout récemment, un château fort libéral. Les défis étaient donc grands et Joëlle Boutin les a relevés avec brio », déclare Jean-Bernard Émond, à ce sujet. « Cette victoire peut être reçue comme une belle marque de confiance envers notre gouvernement. Sur le terrain, on sent que les gens sont fiers de leur gouvernement, mais aussi, et surtout, fiers d’être Québécois! Nous allons donc continuer à travailler fort pour mériter cette confiance! », conclut Jean-Bernard Émond, qui se promet de poursuivre son travail acharné dans les secteurs de l’éducation, de la santé et de l’économie, afin de répondre aux besoins des citoyens de Richelieu.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *